Quelques Extraits du document
«RÉCIT - Orientations ministérielles»

Gouvernement du Québec

   

Une nouvelle dénomination : RÉCIT
Une dénomination actualisée est nécessaire pour rendre compte des nouvelles orientations. Il est proposé d'utiliser les expressions «services locaux» et «services nationaux» du «RÉCIT».

Le «RÉCIT» est un «réseau de personnes-ressources pour le développement des compétences des élèves par l'intégration des technologies».
  

Les mandats confiés aux commissions scolaires en ce qui concerne les services nationaux
Le Ministère confie à certaines commissions scolaires le mandat de poursuivre la prestation de services nationaux destinés à certains effectifs ciblés, en actualisant les mandats nationaux où ils existent déjà : en formation professionnelle et technique, en formation continue des adultes, en adaptation scolaire et à l'éducation préscolaire.
  

Les objectifs du mandat
Le mandat confié aux personnes-ressources des commissions scolaires qui accueillent le service est d'accompagner et de soutenir divers partenaires, selon leurs besoins particuliers : les responsables de dossiers au Ministère, les équipes régionales de coordination du dossier des TIC et, de cette façon, les services éducatifs des commissions scolaires ainsi que les directions des établissements scolaires. Enfin, de concert avec leur table nationale et, selon le cas, avec leurs collègues des services locaux, ces personnes-ressources auront à constituer des équipes d'enseignantes et d'enseignants expérimentateurs.
  

L'encadrement des services nationaux
L'encadrement des services nationaux est assumé par la commission scolaire qui accueille le service.

La planification et l'évaluation annuelles du mandat de chacun des services nationaux seront assumées par un comité formé de la personne-ressource désignée par la commission scolaire qui accueille le service, d'un cadre de la commission scolaire, de la personne responsable du dossier du RÉCIT à la DRD, du ou des responsables au Ministère du domaine d'apprentissage ou de la population scolaire visés et d'une représentante ou d'un représentant des directions générales des commissions scolaires. Le comité jugera s'il est pertinent de s'associer à d'autres partenaires.

Le cadre représentant la commission scolaire qui accueille le service a la responsabilité de convoquer, en collaboration avec la personne-ressource désignée, les rencontres du comité.

La commission scolaire qui accueille le service devra s'assurer que soit remis annuellement au Ministère un rapport sur la réalisation du mandat qui lui est confié.